Avec mes excuses

Publié le par Eminescu

J'ai de petits soucis professionnels en ce moment. Malheureusement, je dois gagner ma vie comme tout le monde. Je me frappe des collègues et des supérieurs, et je suis pas très sociable; pour tout dire, je suis le genre d'employé que je voudrais pas avoir si j'étais patron: négligent, fainéant, imbu de sa personne, caractère fuyant. Sans être particulièrement méchant, j'ai le don de me faire détester. Cette fois, je suis à deux doigts d'y passer. Finies pour un temps les belles rêveries stylo à la main. Il va me falloir du courage. Ah, j'avais une nouvelle superbe à vous faire partager, le chant du cygne. Vous attendrez la fin de la semaine? Ca marche, je te dirai le peu que je sais de mon compatriote, Philippe. J'ai peur de ne pas être plus avancé que toi. Sinon, je me remmettrai à écrire ce week-end, si je le puis encore. Avec mes excuses donc.

Commenter cet article