Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poemes

L'oiseau mystérieux

L'oiseau mystérieux

Qui est donc es-tu, petit oiseau, qui fais entendre ta note joyeuse aux derniers jours du printemps? Tu me rappelles à la gaieté, tandis que je reste assis, le nez plongé dans des livres épais. Ton chant me dit que le monde est beau au dehors et que j'ai...

Lire la suite

Ode à Marine Le Pen

Ode à Marine Le Pen

Vous êtes le courage, la force et la grâce Vous êtes l'espoir d'un peuple Marine! Vous êtes l'étoile qui luit quand la nuit tombe Une fleur d'avril, un souffle printanier Marine! Mais notre monde est froid et obscur Au-dessus des berceaux De nos enfants...

Lire la suite

Le parfum d’une prairie fauchée

Le parfum d’une prairie fauchée

Et puis voici un petit poème d'amour, un peu de romantisme dans ce monde effroyablement vulgaire... N'oubliez pas d'écouter, après l'avoir lu, le très beau morceau de Liszt: "Rêve d'amour" (Liebestraum). A travailler sur un ordinateur, la fenêtre de ma...

Lire la suite

La faim en Occident

La faim en Occident

Epoque matérialiste! si affreusement charnelle! Il suffit de n'avoir pas mangé quelques plats consistants au repas de midi, de n'avoir sorti du frigo que quelques yaourts puants d'humidité sur leur plastique frais, pour sentir la tête vous tourner, comme...

Lire la suite

Il faut regarder les arbres

Il faut regarder les arbres

Le vent en juilet Autour de la table, les carreaux et les piques, les regards des joueurs s'illuminent ou se crispent; et les jetons de couleur de teinter. La porte vitrée laisse voir un tranquille visiteur: près du lampadaire, il vient caresser les carreaux...

Lire la suite

Poèmes nouveaux

Le désir C'est l'éxubérance des chairs dans la brise printanière. Et les corps bourgeonnant et colorés qui tressautent. C'est elle qui avance dans un effleurement; une brise tiède qui fait scintiller ses cheveux. Les vestiges Avec mes amis les éperviers...

Lire la suite

1 2 > >>