Tweet de Clémentine Autain sur les agressions sexuelles à Cologne

Publié le par Eminescu

Tweet de Clémentine Autain sur les agressions sexuelles à Cologne

La gauche a le don de se servir de l'histoire pour dédouaner les étrangers. Elle fonctionne sur le mode: "Nous aussi" ou "D'autres ont fait pareil".

Cinq cents agressions sexuelles à Cologne? L'Armée rouge a fait pire en 45. Des musulmans lapident, égorgent, décapitent? Souvenez-vous de la Saint-Barthélemy (24 août 1572). Ils brûlent pour sorcellerie? Et les bûchers de l'Inquisition? Si d'aventure des cannibales venus de contrées lointaines faisaient un festin dans quelque camp de réfugiés, on remonterait à la Préhistoire et aux coutumes anthropophages, qui sait? des hommes de Lascaux ou de la grotte Chauvet.

En cherchant bien, nous sommes toujours aussi coupables qu'eux. Voire même un peu plus.

Et puis, je veux bien que les soldats de l'Armée rouge ne soient pas défendables, mais ces réfugiés syriens que les Allemands ont accueillis, choyés, sauvés de la guerre qui fait rage dans leur pays, le sont-ils? Les premiers ont voulu se venger, ce qui est ignoble, des atrocités commises par les Nazis; les seconds ont remercié leurs hôtes en se ruant sur leurs femmes.

Décidément, je n'arriverai jamais à comprendre ces féministes militantes qui soutiennent l'islam.

Publié dans Actualité

Commenter cet article