Journal de Chine - Dans l'avion

Publié le par Eminescu

Avion Tour Eiffel et soleil de Robert Delaunay
Avion Tour Eiffel et soleil de Robert Delaunay

En ce mois d'août, je vais publier par extraits un journal que j'ai tenu lors de mon voyage à Shanghai. J'y raconterai mes petits tracas, les visites que j'ai pu faire, je parlerai des gens que j'ai rencontré, vous ferai part de réflexions diverses qui me sont venus dans un contexte aussi déroutant que stimulant d'un point de vue intellectuel.

Minuit. Je viens de prendre place entre une Chinoise et un Slave – Polonais ou Russe – très blond et à la peau très claire. J'ai l'impression de rêver et j'ai presque envie de me pincer tant j'ai du mal à y croire. C'est que, vraiment, j'ai failli ne pas partir. Ces derniers temps, une fatigue intense a anéanti en moi toute forme de volonté. Aucune énergie. Et ce fut un effort démesuré que d'acheter un billet sur Internet et de faire toutes les démarches nécessaires à l'obtention d'un Visa. Je suis passé par une société privée - qui s'est bien servie au passage -, n'ai reçu mon passeport qu'hier, alors que je n'y croyais plus.

Mais j'y tiens à ce voyage. J'ai besoin de changer d'air. Le poste que j'occupe dans un petit collège de Province ne me convient plus. La tache est trop monotone, mes collègues médiocres et mesquins. (Il faudra un jour, dans une série d'articles, que je dézingue ces putains de profs.) Je vois la Chine comme un nouvel eldorado où mes rêves de réussite prendront corps. Enfin.

J'ai été déjà à Canton, Yangshuo, Pékin et Hong-Kong, il y a plus de dix ans. 2004 pour être exact. J'avais alors les cheveux longs. J'avais raté quelques mois auparavant un concours important, ce qui m'avait rendu amer. Mais, je regorgeais encore de rêve de gloire et, si je n'étais pas resté, c'est que je pensais m'épanouir davantage en France. Dix ans plus tard, je réalise que notre pays appartient au passé et qu'il n'y a plus rien à y faire, si ce n'est à se lamenter sur une grandeur, un prestige, un rayonnement qui ne sont plus.

Commenter cet article