France TV au service de Hollande et de Macron

Publié le par Eminescu

La directrice de FRANCE TV au service de HOLLANDE et MACRON!!

Les médias mainstream expliquent à qui veut bien les entendre que les sources de cette vidéos sont douteuses et qu'il pourrait bien s'agir d'une mise en scène. Ce n'est pas moi qui vais trancher. Il n'en demeure pas moins que tout ce que révèle ce proche de Delphine Ernotte, qui aurait souhaité gardé l'anonymat, saute aux yeux.

Depuis qu'elle est aux manettes de Frances Télévision, cette charmante dame et sa clique de journalistes défendent de manière éhonté le bilan catastrophique de Hollande. Macron, une tête à claque sans charisme, sans expérience politique, sort comme un lapin du chapeau. Magie! Le messie est de retour. Ses meetings sont retransmis en boucle et son mouvement, En marche, serait une lame de fond qui submerge la France.

Les affaires, curieusement, ne touchent que la droite et le Front Nationale. Elles éclatent très opportunément quelques mois avant les élections. Macron, le candidat des banques et de la finance, n'a rien à se reprocher; employé de Rothschild, il n'a pas mis de côté un petit magot, ouvert un compte à Singapour, revu à la baisse sa déclaration de revenu; on ne lui a pas offert de costumes ou de pulls en cachemire. Les journalistes n'ont rien trouvé. Ou peut-être n'ont-ils pas bien cherché.

Enfin, la liberté d'expression, d'après ce témoignage anonyme, ne serait pas leur plus grande qualité. Surtout avant les élections. On se souviendra que Zemmour a été écarté d'On n'est pas couché avant la Présidentielle de 2012. Sur les sujets qui fâchent, immigration, islamisme, insécurité, les chaînes de grande écoute sont étrangement lisses ces derniers temps. Et pourtant, notre pays a rarement été dans une situation plus critique.

Censure, pressions, liens incestueux entre politique et médias... au fond, on ne peut que croire ce monsieur et, si cette vidéo est un montage, elle pourrait s'inscrire dans un docufiction d'une grande justesse.

Publié dans Actualité

Commenter cet article